La voleuse de livres - Marc Zusak (2005)

Publié le par hendiadyn

voleuse-livres« Lorsque la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l’écouter … »


En effet, la narratrice étrange et omnisciente de ce conte n’est autre que la Mort elle-même, qui dévoile les dessous de son immense travail lors de la deuxième guerre mondiale. Nous sommes à Munich, dans un quartier pauvre où il veut mieux être affilié au parti nazi pour être sûr de survivre, et surtout, où la dernière chose à faire est de cacher un Juif dans sa cave.  Lasse de tant de travail, la mort s’attache à raconter, par bribes, entre anticipation et souvenirs d’un ciel rouge sang, l’histoire hors du commun de Liesel Meminger chez ses parents adoptifs, dévorée par une passion de lire qui parvient à la maintenir hors des réalités de l’époque : la faim, le vol, les défilés des jeunesses hitlériennes, la cruauté des hommes. Du Manuel du fossoyeur au propre livre qu’elle rédige à l’encre de sa mémoire, les six cents pages de l’ouvrage passent dans un souffle. Toujours captivant et jamais sinistre, la Mort parvient à nous attacher au destin de la petite Liesel, entre cynisme de son immortalité et fatalité de la condition humaine. Markus Zusak parvient à recréer avec brio l’atmosphère et l’univers de la rue Himmel, ses futilités, ses amitiés, ses amours défuntes. Une fable d’un monde en guerre mêlé à celui d’une enfance paradoxalement heureuse, pleine d’émotion, à dévorer sans attendre pour la fin de l’année.

Commenter cet article

Quichottine 24/07/2011 23:36


C'est un livre que j'ai dévoré.

... je n'ai pas lu les autres livres de ta liste, et j'en suis navrée. :)

Merci d'être passée dans la bibliothèque.
J'espère pouvoir revenir.