Des Eclairs - Jean Echenoz (2010)

Publié le par hendiadyn

Des-eclairs.jpgDans une biographie librement adaptée du destin hors du commun de Nicolas T. ; ou l’écartèlement entre l’invention scientifique et l’amour inconditionnel des pigeons.


Gregor est génial et il le sait. Frustré par son incapacité à connaître son heure de naissance, ses compétences intellectuelles se déclarent très tôt dans l’horlogerie, puis s’étendent tout naturellement à la physique, l’énergie cinétique et autres joyeusetés de ce genre. Au cours des quelques huit dizaines d’années de sa vie, il révolutionne le XXe siècle mais dépose des brevets un peu distraitement, ce qui lui vaut d’être toujours ruiné. Un personnage tout en décalage entre vie mondaine éclatante (il côtoie notamment Thomas Edison et Mark Twain) et vie personnelle approchant le néant (amateurs de romanesque, oubliez rapidement la possibilité d’une histoire, tout est merveilleusement sous-jacent) excepté une passion pour l’animal le plus inutile qui existe, à savoir le pigeon. D’un illustre scientifique tête-en-l’air mais également détestable, jusqu’à une reconversion d’une chambre d’hôtel en hôpital pour oiseaux en perdition, Echenoz mélange avec virtuosité précision scientifique et ironie, tantôt grinçante, tantôt teintée de complicité avec le lecteur, frôlant l’absurde avec une distance étonnamment maîtrisée. Un livre délicieusement curieux, et surtout unique, sans aucun doute.

Commenter cet article